Comment bien porter des baskets de sécurité ?

De nombreux métiers exigent une protection physique optimale, notamment au niveau des pieds. Le choix des baskets de sécurité doit donc se faire très attentivement afin de garantir leur efficacité. En effet, les niveaux de protection ne sont pas tous les mêmes. Alors, comment bien choisir et bien porter ses chaussures de travail ?

Quelles baskets de sécurité porter pour quel type de travail ?

Une même paire de basket peut se doter de plusieurs spécificités, exprimées en lettres comme ci-après :

– A : antistatique.
– CI : isolation contre le froid.
– CR : résistance aux coupures.
– E : talon qui absorbe les chocs et les énergies.
– FO : semelle qui résiste au contact des hydrocarbures.
– HI : isolation contre le froid.
– HRO : semelle qui résiste à la chaleur générée par contact.
– P : semelle qui résiste aux perforations.
– S : baskets de sécurité dont l’embout résiste à 200 joules.
– SRC : semelles antidérapantes.
– WR : baskets hydrofuges.
– WRU : baskets dont la tige est hydrofuge.

Pour vous aider à vous repérer plus facilement, il est possible de résumer ces spécificités comme suit:

– Norme S1 = ensemble des caractéristiques A, E et FO.
– Norme S1P = caractéristiques du S1 + P.
– Norme S2 = ensemble des caractéristiques A, E, FO et WRU.
– Norme S3 = caractéristiques du S2 + P.
– Norme S4 = ensemble des caractéristiques A, E, FO et WR.
– Norme S5 = caractéristiques du S4 = P.

Concrètement donc, si vous êtes dans l’agroalimentaire ou si vous travaillez dans un lieu clos et sec, privilégiez les baskets qui répondent aux normes S1.

Si vous travaillez en extérieur mais que votre environnement de travail est peu boueux et/ou que le sol est faiblement accidenté, vous pourrez vous tourner vers la norme S2. C’est donc une référence qui s’adresse surtout aux agents de maintenance, aux menuisiers, etc.

baskets-sécurité-chaussures

Des baskets de sécurité pour une protection optimale

Si vous travaillez sur un chantier dont le terrain est accidenté, il sera indispensable de porter des baskets à crampons, dont la semelle est anti-perforation. Une protection contre l’humidité et un excellent soutien à la cheville seront aussi nécessaires. Il faudra donc des baskets de type S3.

Les baskets S4 et S5 offrent une protection plus élevée encore, ce qui leur permet de s’adapter aux métiers du bâtiment et les professions qui s’exercent en milieux naturels (forêts, espaces verts urbains…).

Des nouvelles chaussures de sécurité : modernes et confortables

La sécurité ne doit pas être privilégiée au détriment du confort. Ces deux notions sont indissociables pour optimiser vos conditions de travail, à plus forte raison, vous porterez vos baskets plusieurs heures d’affilée. Pensez donc à la matière qui sera garante de votre bien-être.

Pour les métiers exigeant de nombreux déplacements à pied, les matières composites et le textile peuvent remplacer l’acier afin de gagner en flexibilité. Un rembourrage est également nécessaire, notamment au niveau des talons, des chevilles et de la languette. Ces zones matelassées éviteront les douleurs et l’apparition des ampoules.

Si votre métier s’exerce en extérieur et/ou en milieu humide, pensez à prendre un modèle plus large que votre taille habituelle. Vous pourrez ainsi porter des chaussettes plus épaisses afin d’optimiser le confort de vos pieds.

L’esthétique n’est pas forcément une priorité mais elle compte tout de même. N’hésitez donc pas à opter pour de modèles tantôt classiques, tantôt originaux. L’idéal est de conjuguer efficacement design et performance.

Les baskets de sécurité se choisissent donc en fonction de critères multiples. Il y a déjà la nature de l’activité en elle-même mais aussi, les exigences en termes de confort et d’esthétisme. L’essentiel est de toujours s’assurer que les normes soient respectées.

Comments
  1. victorbat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *